J'agis

Découverte du Foyer de Jeunes Travailleurs Christophe Mérieux

Image00027

Publié le 14 octobre 2021 par Habitat Humanisme Rhône

La maison Christophe Mérieux, réhabilitée en 2018, nous a ouvert ses portes le 7 octobre dernier au 35 Rue Cavenne, dans le 7ème arrondissement de Lyon à l’occasion de la semaine nationale des Pensions de famille.

 

Certains les appellent « mamie »

 

Les 51 logements que propose ce Foyer de Jeunes Travailleurs (FJT) sont répartis sur sept étages d’un immeuble moderne, et idéalement situé. Dans l’enceinte du bâtiment, nous avons croisé le chemin de résidents aux profils bien différents : étudiants, enfants, jeunes mamans ou encore séniors. Tous cohabitent sous le même toit et partagent les mêmes mots d’ordre : solidarité et intergénérationnel. « Des liens se tissent entre les enfants et les personnes âgées. Certains petits les appellent « mamie » », raconte Amandine Mansoni, responsable du FJT Christophe Mérieux.

Résident

Piano

 

Tout est mis en œuvre pour inciter les résidents à s’impliquer dans le collectif, de la salle commune aux repas et activités organisés pour tous par le personnel. L’équipe du Foyer de Jeunes Travailleurs est composée d’un éducateur spécialisé, un éducateur pour les enfants ainsi que plusieurs bénévoles. Chaque résident bénéficie d’un parcours personnalisé en se voyant attribuer dès son arrivée un référent qui l’accompagnera durant l’intégralité de son séjour. Quant à la durée de celui-ci, l’hébergement d’un résident reste généralement temporaire et dure un an, bien qu’il soit renouvelable.

 

Lutter contre la précarité menstruelle

 

Résider à la maison Christophe Mérieux c’est aussi être à proprement parler domicilié, recevoir son courrier à son nom, laver son linge, prendre un bain de soleil dans le coin jardin et vivre dans l’enceinte d’une maison qui prône l’accès à la culture ou encore la lutte contre la précarité menstruelle ; l’association Marguerite & Cie a installé un distributeur de protections hygiéniques accessible à tous.

Concernant les loyers, les logements les plus abordables oscillent autour des 370 euros pour 15m2, avec un ameublement et un agencement idéal pour les étudiants. D’autres logements sont disponibles pour répondre aux besoins d’autres profils de résidents qui nécessiteraient plus de place, que ce soit en colocation ou non.

Habitat et Humanisme propose deux autres hébergements similaires ayant pour vocation d’accueillir des jeunes travailleurs sur le territoire lyonnais : la Maison Saint-Michel (7ème arr) ainsi que la Résidence Sèze (6ème arr).