J'agis
  • Ce projet initié fin décembre 2021 devrait être livré en 2023. D’une surface bâtie de plus de 1000 m2, il comprend : 8 T1, 10 T2 et 3 T3. C’est notre première implantation dans la communauté d’agglomération de Rochefort, en partenariat avec la commune de Rochefort et l’EFSCA.
  • En centre-ville de Rennes, dans le quartier Sévigné, Habitat et Humanisme Ille-et-Vilaine a fait l’acquisition d’une ancienne maison pour la transformer en un lieu de vie innovant destiné à accueillir des personnes en grande difficulté. Ce site accueillera la Pension de Famille du Boulevard de Sévigné. Il s’agit d’un projet emblématique de mixité sociale au cœur de Rennes, avec la création de 15 logements et des espaces collectifs favorisant l’insertion sociale des résidents dans un cadre rassurant et durable ouvert sur son quartier, consolidé par la présence d’un(e) responsable de maison.

    La livraison est prévue en 2023.

     
  • A Tarbes, en centre-ville, à proximité de la Place Marcadieu et du Pont de la Marne, Habitat et Humanisme Pyrénées-Adour réalise deux bâtiments : une pension de famille de 20 logements et une maison intergénérationnelle de 15 logements. Au sein d’un cadre de vie stable et rassurant, les résidents recevront soutien et réconfort dans leur reconstruction personnelle et pourront ainsi renouer en douceur avec la vie en société.
  • En 2021, la Maison des Monts d’Or accueillera une quinzaine de personnes en situation de précarité dans le quartier historique de Saint Fortunat.

    Cet habitat collectif offrira aux plus fragiles un cadre de vie privilégié pour un nouveau départ. La proximité avec diverses infrastructures et services (bus, commerces et école) contribuera à favoriser l’insertion sociale et professionnelle des résidents.
    Default
    La maison des Monts d’Or

    Retrouver l’estime de soi

    Des espaces collectifs et accessibles à tous incarneront le faire-ensemble : une salle commune, une terrasse aménagée, un abri à vélo et un jardin partagé. En lien avec des partenaires associatifs et privés, de nombreuses activités collectives, culturelles et sportives rythmeront le quotidien de la résidence.

    Incarner le faire ensemble

    Le jardinage et le travail de la terre favoriseront l’estime de soi et la remobilisation. Cette confiance retrouvée offrira aux résidents une perspective de retour à l’emploi. Cinq logements (du T1 au T4) seront attribués à des femmes victimes de violences, des familles monoparentales, des jeunes en voie d’insertion et un ménage accompagné dans un projet professionnel.

     
  • Concilier habitat individuel et lieu de vie ouvert sur le quartier

    Situé sur la commune de Brunoy dans l’Essonne, l’immeuble rue Monmartel était une bâtisse historique vieillissante avec un espace commercial désaffecté au rez-de-chaussée. La Foncière d’Habitat et Humanisme s’est portée acquéreur de cet immeuble, propriété de la ville de Brunoy, pour en faire un lieu de vie. La Maison du coin ouvrira ses portes à l’automne 2021. Le projet prévoit 8 logements pour senior, jeunes et familles financés en PLAI (prêt locatif aidé d’intégration) et un local collectif associatif en rez-de-chaussée. L’ambition est de créer un lieu d’activités, de solidarité et de partage en centre-ville.
  • Cette nouvelle Escale solidaire sera située 5 rue Hector Berlioz à Villeurbanne, au rez-de-chaussée de quatre logements gérés par notre association et à proximité de notre future résidence sociale de la rue Dedieu (52 logements).

     
    L'Escale aura une superficie de près de 400 m2
    L’Escale aura une superficie de près de 400 m2
      Pour soutenir notre mission d’inclusion sociale dans les quartiers, nous proposerons au sein de l’Escale Solidaire de Villeurbanne un espace Santé pour accompagner les personnes les plus isolées dans la prévention et l’accès aux soins. Idéalement située, l’Escale bénéficiera de la proximité de deux pôles métropolitains : le Campus de la DOUA et la Part Dieu. Cette Escale a aussi l’ambition de devenir un lieu de diffusion de la culture (salle de répétition, expositions…). Des projets sont en cours avec la mairie de Villeurbanne, qui vient d’être désignée capitale française de la culture 2022 ! C’est la première année qu’un tel label est décerné par le ministère de la Culture. Les travaux de l’Escale devraient démarrer en juin prochain pour une ouverture prévue fin 2021.

    Une Escale Solidaire, c’est quoi ?

    Les Escales Solidaires sont des lieux de proximité et de remobilisation des personnes fragiles et isolées. Elles sont accessibles et ouvertes à tous. Leurs missions au quotidien est de (re)créer du lien, de favoriser la mixité sociale et les rencontres intergénérationnelles. Microsoftteams Image (2)   En passant d’une logique de « faire pour » à une logique de « faire ensemble », nos bénévoles et passagers préparent ensemble chaque jour le repas à 2 euros grâce aux denrées collectées à la Banque Alimentaire, puis partagent un moment de convivialité. Les ateliers d’insertion sociale et professionnelle organisés aux Escales Solidaires sont animés par nos équipes bénévoles et salariées et des entreprises partenaires impliquant leurs collaborateurs. Confirmant notre mission de laboratoire d’innovation sociale et de bâtisseurs de liens, Habitat et Humanisme Rhône a pour objectif de dupliquer ces tiers lieux sur l’ensemble de la Métropole de Lyon.
  • A Nantes, Habitat et Humanisme s’est vu confié la réhabilitation du site nantais de la Congrégation des sœurs Franciscaines pour y réaliser une résidence sociale intergénérationnelle à destination de personnes isolées et vulnérables : personnes âgées isolées, jeunes en formation ou jeunes actifs de 18 à 30 ans, personnes fragilisées par des accidents de la vie (perte d’emploi, rupture familiale, dépression…), tous à faibles ressources. L’objectif du projet est de proposer à des personnes vieillissantes, en situation de précarité et d’isolement associant logements privatifs et espaces collectifs dans une dynamique d’entraide et de solidarité.
  • En plein cœur de la ville d’Autun, l’ancien hôpital Saint-Gabriel fait l’objet d’un grand projet en faveur de la mixité sociale où pourront se croiser des familles, des personnes âgées, des étudiants et des jeunes actifs, tous à faibles ressources. Situé à quelques pas de l’Hôtel de ville, l’ancien hôpital Saint Gabriel est un bâtiment à caractère patrimonial dont le corps de logis principal et les deux ailes latérales datent du XVIIIe et XIXe siècle. Au delà de de l’architecture remarquable du bâtiment, sa réhabilitation permettra de rétablir un liaison agréable entre le centre historique et les quartiers périphériques. Cette résidence intergénérationnelle de 34 logements permettra le bien-vieillir par la proximité de services et de commerces, et la solidarité d’un voisinage sécurisant. Elle proposera un cadre de vie structurant afin de développer une culture de solidarité et de partage, tout en respectant l’intimité et les spécificités de chacun. Des temps de rencontres et des projets collectifs seront organisés par les salariés et les bénévoles : ateliers de recherche d’emploi, organisation de sorties culturelles, jeux pour les enfants, ateliers pratiques…
  • Résidence Yvonne Vernet

    Dans un quartier résidentiel bien desservi par les transports en commun, rue Paul Diomède, l’association Habitat et Humanisme Auvergne s’est engagée en partenariat avec la Fondation du Protestantisme dans la construction de 9 logements et d’un espace collectif. Le projet prévoit la construction de 9 logements (5T2 et 4T3) tous avec une terrasse. Il présentera des qualités architecturales et énergétiques exemplaires.
  • Résidence Vernadel

    Situé avenue Albert Elisabeth dans quartier en plein renouvellement à Clermont-Ferrand, l’association Habitat et Humanisme Auvergne s’est engagée dans la réhabilitation d’un immeuble du XIXème siècle. Le projet prévoit la réhabilitation de 10 logements (2T1, 3T2 et 5T3) dans deux bâtiments avec une réfection complète du bâti : toitures, isolation des façades, menuiseries, systèmes de chauffage et la remise en état des réseaux d’eau et d’électricité.
  • En plein cœur de Tournus, sur un terrain de 5000 m2, proche de toutes les commodités, Habitat et Humanisme Saône et Loire réalise une pension de famille de 20 logements. Elle sera située dans un bourg-centre à taille humaine disposant des besoins essentiels et offrant l’animation d’une ville touristique l’été.
  • Sur le site de la refonte du quartier Guillaumet, à l’est de la ville de Toulouse,  Habitat et Humanisme Midi-Pyrénées se mobilise sur un nouveau projet de maison intergénérationnelle,  plus ambitieux que les précédents et incluant plusieurs partenaires, qui verra le jour en 2023. L’objectif de ce projet innovant et inclusif de 42 logements est de créer un nouveau vivre ensemble dans la ville, favorisant les liens sociaux, l’entraide et l’échange d’expérience.