J'agis

Pendant le confinement Côte d’Or se mobilise pour soutenir les familles

Thumb Whatsapp Image 2020 04 20 At 14.47.16 1024

Publié le 30 avril 2020 par Cote-Or

Soutien scolaire à distance.

Depuis le début du confinement, une équipe de bénévoles réalise du soutien scolaire à distance: du CP à la terminale, avec les moyens de communication disponibles dans les familles (téléphone, tablette, ordinateur). Cette aide est précieuse pour les parents qui ont des difficultés pour faire l’école à la maison, et pour les enfants qui se sentent soutenus et rassurés. Ce sont aussi, d’heureuses rencontres par écran interposé et la découverte d’une nouvelle mission pour les bénévoles de l’association.

Témoignage du soutien scolaire  réalisé par un bénévole d’Habitat et Humanisme Côte d’Or

Rosette : J’ai 15 ans et je suis en classe de 3ème. J’ai 3 sœurs et je suis confinée avec elles et mes parents. Je sors quelque fois pour prendre l’air. Je reçois des cours par mes professeurs et j’ai 2 fois une heure de cours par semaine en téléconférence. J’ai déja travaillé 6 fois avec François : maths et sciences

François : J’ai 67 ans, retraité, bénévole chez HH. Je me suis mis à disposition pour assurer du soutien scolaire et en plus de Rosette, je soutiens aussi Souhaib mais c’est moins fréquent.

Capture D’écran 2020 04 29 À 09.56.06

Notre façon de travailler : Quand Rosette a besoin d’aide, elle envoie ses fiches de devoirs par messagerie, nous convenons, alors, d’un rendez-vous et les échanges se font sur Skype. François a un paper board qui lui sert de support pour faire les exercices ensemble et permet à Rosette de voir ce qui est écrit. L’outil est bien adapté.

Ce que Rosette a apprécié : Cela m’a permis de progresser dans certaines matières et j’aime bien la façon de faire . Cela me permet aussi de ne pas être trop perdue car il n’y a pas mes professeurs.

Ce que François a apprécié : En plus de la joie de me rendre utile, ces cours m’ont permis de retrouver des notions inutilisées depuis des années et de les partager en essayant d’être à l’écoute des notions que Rosette maitrise moins.

Fabrication de masques

Sortir sans masque étant de plus en plus ressenti comme un risque, l’association s’est lancée dans la fabrication de masques. Un appel aux locataires et aux bénévoles a été lancé avec un succès remarquable. Pour que chacun et chacune, trouve sa place, dans la « chaine » de fabrication » nous avons constitué deux équipes, l’une pour la découpe du tissu, l’autre pour l’assemblage et la couture. Nous avons produit un mode d’emploi (aux normes Afnor) et distribué du tissu, en respectant les règles sanitaires.

Whatsapp Image 2020 04 22 At 17.09.47

22 familles se sont mobilisées pour un travail collaboratif efficace animé par Sabah notre CESF.  Bénévoles et locataires ont réalisé dans un temps court un lot de masque important. Les premiers masques sont disponibles, ils ont été  distribués aux locataires après un dernier lavage et repassage.

Nous avons demandé et reçu des photos des 22 ateliers à domicile de découpe et de couture. On y voit des hommes et des femmes locataires et bénévoles heureux de l’aventure collective, les photos sont postées sur internet, un reportage est en préparation.

Cette mobilisation remarquable a donné lieu à bel un article dans le quotidien dijonnais: Le Bien Public: https://c.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2020/04/28/habitat-et-humanisme-a-lance-vingt-deux-ateliers-de-masques

Facebook