J'agis

COVID-19 : au plus près des plus fragiles

 Dsc9927 Copie

Publié le 20 mars 2020 par Eve-Marie Bodin

Nos équipes locales s’adaptent pour respecter les consignes de sécurité sanitaires tout en assurant la continuité de leur activité. C’est un enjeu essentiel pour le suivi et l’accompagnement des familles et personnes seules que nous logeons, pour qui ce temps de confinement peut s’avérer particulièrement délicat.

 

  • Un accompagnement téléphonique renforcé est mis en place dans toutes nos équipes, avec une vigilance particulière pour les seniors et les personnes malades, en relation avec nos réseaux de partenaires.
  • Au sein des habitats collectifs, notamment les pensions de famille, dans lesquelles du personnel est habituellement présent, nous faisons du cas par cas, au jour le jour. Nous mettons en place de nouvelles règles de vie : gestes barrière et cessation des activités collectives. Les bénévoles et salariés se relaient pour de l’accompagnement à distance mais aussi parfois, une présence physique pour prévenir les décrochages individuels ou collectifs chez des personnes particulièrement fragiles et démunies.
  • Nous travaillons également à la mise en place de dispositifs de portage de repas, de courses, de médicaments en pension de famille ou pour des personnes isolées et à mobilité réduite.
  • Au sein des EHPAD du réseau de La Pierre Angulaire, la vigilance est de tous les instants, avec des mesures de sécurité très strictes (prises de température régulières, distances entre résidents, …). L’interdiction des visites a créé une situation inédite très difficile pour les familles. Le personnel redouble d’efforts pour être présent auprès de chaque résident et éviter les effets de « glissement » due à la coupure brutale avec ses proches. Les établissements s’équipent de moyens digitaux pour maintenir une communication vivante quotidienne avec les familles.

Nous tenons à souligner le travail extraordinaire réalisé par les équipes au sein de nos EHPAD ainsi que la mobilisation des salariés et bénévoles qui mettent tout en oeuvre pour poursuivre leur mission d’accompagnement dans ces conditions difficiles.

 

« Au sein de la résidence intergénérationnelle “Tissatoit” de Nantes, nous avons créé un groupe WhatsApp qui réunit des locataires de la résidence, deux bénévoles de l’équipe et une salariée de la micro-crèche . L’objectif est de pouvoir informer les locataires sur la crise sanitaire, les sensibiliser sur les gestes barrières, mais également les rassurer et surtout garder un lien de proximité, leur permettant de ne pas se sentir seul face cette obligation de “Rester chez soi”. 

Favoriser le vivre ensemble autrement, mais aussi répondre aux questions diverses , des différents publics jeunes, seniors et des familles monoparentales. Le groupe peut s’envoyer des photos, des vidéos, et chaque jour, ma collègue de la crèche poste une vidéo où elle raconte une histoire pour les enfants. Nous allons au fur à mesure selon les idées et envies des locataires continuer à proposer des activités collectives à distance.

La priorité était de déterminer les publics les plus fragiles pour leur donner les informations sanitaires essentielles, et favoriser la solidarité et se sentir acteur de sa vie, et pas spectateur dans la peur.

En parallèle, j’appelle régulièrement et individuellement chaque locataire pour leur suivi social avec un accompagnement a distance renforcé pour les plus vulnérables. »

Amal, responsable de la résidence intergénérationnelle Tissatoit

Facebook