J'agis

A Marseille, plus de 20 colis alimentaires pour les locataires en grande précarité

20200428 123758

Publié le 30 avril 2020 par Eve-Marie Bodin

Avec l’annonce du prolongement du confinement jusqu’au 11 mai, les responsables des pensions d’Habitat et Humanisme Provence et les accompagnants bénévoles ont vite alerté sur la situation financière extrêmement tendue de certains de nos locataires. Certains d’entre eux ont eu des ruptures sèches de revenus et n’avaient plus de quoi acheter à manger. Pour répondre rapidement à la crise nous avons recensé les foyers les plus touchés pour leur apporter de colis alimentaires et d’hygiène. En parallèle nous avons identifié un besoin urgent de couches et produits infantiles auprès des mères isolées. Ces produits coûtent très chers dans les commerces de proximité, il était indispensable de les aider.

Habitat et Humanisme Provence a pu compter non seulement sur la générosité de ses propres bénévoles mais aussi des donateurs sympathisants du mouvement.
En trois jours nous avons pu récolter 740 euros, ce qui nous a permis de composer 12 colis pour personnes seules, 2 colis pour familles et 8 colis pour bébés. Les pensions Hippone, Saint Just, Cézanne et Nid Saint George ont pu en faire bénéficier leurs locataires.

Facebook