J'agis

Interview : l’engagement associatif chez Habitat et Humanisme Gironde

 Dsc6695

Publié le 21 septembre 2021 par Habitat Humanisme

Comment se présente le bénévolat chez Habitat et Humanisme Gironde ?

Découvrez l’interview de Marie-Hélène, bénévole accompagnante, qui nous parle de son engagement et de ses missions.

 

Photo Gironde Siteweb Inxmail Cercle

Depuis quand faites-vous du bénévolat ?

Enfant j’étais jeannette puis guide : participer à des actions tournées vers les autres était au cœur du scoutisme.

Lorsque j’étais plus grande, au lycée, nous avions à choisir en 1ère et terminale, une activité sociale parmi plusieurs proposées. Nous pouvions le faire à 2 ou 3, ce qui était beaucoup plus facile et stimulant.

Quelle était votre motivation ?

Cela se faisait très naturellement et était en concordance avec mon environnement familial et scolaire.

Parlez-nous de votre engagement au sein d’Habitat et Humanisme ?

J’avais entendu parler d’Habitat et Humanisme il y a plus d’une vingtaine d’années et même assisté à des conférences de Bernard Devert lorsque nous habitions Paris. Le problème du mal logement m’a toujours interpellée, car avoir un toit est vraiment un besoin essentiel. Je trouve également très important le souci de mixité géographique qui guide les projets d’Habitat et Humanisme ainsi que l’objectif de ne pas assister les locataires mais de les aider à acquérir une autonomie et d’être un tremplin.

A quel rythme vous investissez-vous ? Combien d’heures par semaine ?

Je ne calcule pas vraiment les heures par semaine, mais il est vrai que je suis assez prise : au moins 2 ou 3 ½ journées, mais cela varie en fonction des semaines. Car il y a des rencontres, des réunions, mais aussi la nécessité de s’informer et de se former pour pouvoir être plus efficace. De plus durant la période du confinement, le pôle accompagnant de la Fédération a été très dynamique et nous a fait de nombreuses propositions intéressantes en réunion teams.

 Dsc6695

Quel bénéfice en tirez-vous ?

J’ai été très bien accueillie par Caroline et Anne, bénévoles en charge de l’accompagnement chez Habitat et Humanisme Gironde. Lors de mon arrivée, je me suis sentie très vite à l’aise dans l’association, appréciant beaucoup d’y “travailler” en équipe. La diversité des actions à mener est stimulante, et l’accompagnement auprès des familles touche des questions et domaines très variés, Je suis en admiration devant la simplicité de l’accueil de la majorité des familles qui acceptent de nous laisser entrer chez eux, mais aussi de nous confier des situations et des expériences très personnelles et intimes ; et également leur courage, face aux accidents de la vie qui les frappent. Mais j’avoue appréhender une première rencontre, ne sachant pas si le courant passera, et si je serai à la hauteur : les relations avec les locataires se nouent petit à petit en essayant de respecter au mieux le rythme de chacun. Une action très concrète auprès des personnes, des échanges et des apports réciproques, des relations bienveillantes, représentent pour moi des fondamentaux pour la vie à laquelle j’aspire.