J'agis

Escale Mobile. Halte estivale sur l’esplanade de Fourvière

Img 2807

Publié le 9 août 2021 par Escales Solidaires

Img 2820

Insolite, ce long bus aux couleurs d’Habitat et Humanisme et couvert d’écritures, immobile au pied de la Basilique de Fourvière. Si sa présence intrigue les passants de tous âges et horizons, touristes et locaux, les animations multiples et variées qui s’y déroulent suscitent leur curiosité. Au point que beaucoup d’entre eux s’arrêtent et ne résistent pas à l’envie de s’assoir sur une chaise, simplement pour boire un verre, s’accorder un petit moment de détente et d’échanges, écouter des comédiens, des musiciens, regarder des marionnettes, participer à une activité, ou même entrer dans la danse !

Comme l’explique Louna, service civique chargée des animations au sein de l’escale mobile, “Le lieu est très sympathique, on touche toutes sortes de publics ici. En juillet et août, les mardis et jeudis, les associations proposent des activités très variées. Le  mardi, ce sont plutôt des ateliers cuisine, bien-être, santé, jardinage, compositions florales… Les jeudis sont plus festifs, avec des spectacles ou encore des jeux comme la pétanque, le mölkky…”.

Img 2824

Justement, ce jeudi 29 juillet, deux comédiens de la compagnie “Il sera une fois” se préparent. Gisèle arpente l’esplanade de Fourvière en invitant les passants à se joindre aux spectateurs déjà installés pour découvrir leur création drôle et interactive créée sur mesure, “Le complexe du paillasson”. Parmi eux, quelques fidèles passagers des Escales Solidaires et résidents d’Habitat et Humanisme qui ont adopté les lieux dès le début de l’été. A voir la multitude de visiteurs de tous les pays qui déambulent sur l’esplanade du matin au soir, et la vue grandiose qui s’offre sur Lyon jusqu’aux Alpes  à quelques mètres de là, on ne peut que les comprendre !

Alors que le public se fait plus dense, Louna raconte avec passion et enthousiasme comment la sauce a pris, dès le début : “Pendant les concerts, les gens ont même dansé, c’était génial ! Ce sont des moments uniques, hors du temps, émouvants, qui mettent vraiment du baume au cœur !”

Img 2825

La pièce va commencer. Il y est question de problèmes de voisinage. Les comédiens questionnent le vécu des spectateurs qui se prêtent volontiers au jeu. Le spectacle participatif a déjà conquis son public car chacun, propriétaire ou locataire, a son mot à dire sur la question. Gisèle et Michel, Danielle Charotte et Gérald Gaudau de leurs vrais noms, experts en théâtre de rue depuis 20 ans, se plaisent à croquer personnages et scènes cocasses, tout en touchant la corde sensible…

A entendre les remarques et réponses, il est clair que les relations de voisinage sont complexes, entre le voisin curieux, celui qui est envahissant, cet autre qui est bizarre, ou râleur… Le public rit de bon cœur, les comédiens sont chaleureusement applaudis. Encore un agréable moment passé sur l’esplanade de Fourvière avec la découverte d’une compagnie qui fait souvent parler d’elle en région lyonnaise où elle joue dans des lieux insolites et participe à de nombreux événements.

Img 2806

Françoise, passagère des escales solidaires, passionnée par le théâtre qu’elle a longtemps pratiqué, est ravie : “J’ai bien rigolé et ça m’a vraiment donné envie de refaire du théâtre”, confie-t-elle, “je pense que je vais m’inscrire en septembre à l’atelier théâtre organisé à l’escale du 2″.

D’ici à la fin août, il y aura encore du théâtre, de beaux moments de partage et de multiples activités ouvertes à toutes et tous, les mardis et jeudis devant l’escale mobile. Avant que le long bus bleu reprenne, en septembre, le chemin des quartiers de la Métropole lyonnaise pour aller à la rencontre des habitants.

 

Marie-Anne Ichter, bénévole reporter aux Escales Solidaires