J'agis

L’assemblée générale du 21 avril 2016

ag_hhmanche.jpg

Publié le 21 avril 2016 par Escales Solidaires

« LA SOLIDARITÉ AU QUOTIDIEN »

L’Hôtel de ville de Cherbourg accueillait le 21 avril 2016 notre assemblée générale annuelle, honorée de la présence de Frédéric Bastian, Maire Adjoint en charge des solidarités. Plus d’une cinquantaine de membres présents ou représentés ont permis de délibérer de façon valide.

C’est un diaporama des activités de l’année écoulée qui a servi de support au Président pour son rapport moral, approuvé à l’unanimité. Les finances sont saines, et le Président a tenu à remercier très chaleureusement nos trésoriers pour leur travail, qui participe au climat de confiance entretenu avec nos institutionnels, notamment la DDCS.

  • Afin de toujours offrir le même service de qualité et de maintenir la Maison Julie Postel en bon état de fonctionnement, le Conseil d’Administration a proposé la réalisation d’un projet associatif, en 2016 qui portera sur la rénovation de plusieurs logements  et le renouvellement du mobilier pour les appartements le nécessitant pour un montant de 15 000 €.
  • Les travaux de notre résidence intergénérationnelle au Maupas ont démarré début janvier. Le Conseil Départemental et la Municipalité ont officialisé leur soutien en nous accordant une subvention d’investissement.
  • Sur proposition du Conseil d’Administration, l’assemblée générale décide de maintenir la cotisation 2017 à 25 €.
  • Au-delà des discours, la vision 2020 du mouvement Habitat et Humanisme, nous incite à être davantage là où des hommes souffrent de la misère et de la précarité. Plus on accompagne la personne vieillissante ou la personne en situation de handicap, dans la maîtrise d’elle-même, plus on recule le vieillissement et la perte d’autonomie. Pour que ces personnes fragilisées ne soient pas renvoyées à un « ailleurs », nous devons penser et agir autrement. Dans notre maison intergénérationnelle « Pierre et Jeanne VALOT » de Cherbourg, des hommes et des femmes vont retrouver l’estime d’eux-mêmes. Nous sommes là pour participer à bâtir la diversité. Nous avons à apprendre en entreprenant. Pour « vivre ensemble » il faut « faire ensemble».