J'agis

Les premiers temps de la vie à la Maison relais Marc Gignoux

P1020533-e1476889931763.jpg

Publié le 17 décembre 2015 par Pascale Angleys

Les premiers résidents sont arrivés début septembre, ils sont 19 à ce jour. La responsable de maison, l’hôte de maison, les deux bénévoles qui avec eux participent à la vie de la maison, sont mobilisés pour aider à l’installation de chacun et animer les premiers temps de la vie commune.

Outre les activités régulières (repas, jeux en commun…), des sorties sont proposées. Ainsi, des résidents ont participé aux achats de matériel manquant, du sapin de Noël, à la dégustation de recettes de chefs caennais lors des Journées Gourmandes de Caen place Saint Sauveur.

Des paroles de…

La responsable de maison : « Je suis très satisfaite de mes premières semaines d’activité à la maison relais.
C’est une chance d’être témoin de la solidarité entre locataires ; ils ont instauré très vite des relations d’entraide, les premiers arrivés accueillant chaleureusement les suivants ; ils expriment beaucoup de satisfaction quant à leur lieu de vie, à l’aménagement de leur logement. Je mesure la richesse de mon poste, mais aussi mes responsabilités. »

La bénévole référente : «J’assure certaines activités propres et suis présente en particulier en dehors des heures de service des salariés. J’apprécie l’ambiance générale de la maison. J’ai le sentiment de vivre une période passionnante ; nous construisons ensemble nos règles de vie commune.»

 La bénévole qui intervient en appui : « J’ai une impression très favorable de ces premières semaines de fonctionnement. J’ai vécu de jolis moments avec certains résidents et ai reçu des témoignages de reconnaissance de la part des personnes concernées.»

L’hôte de maison : « J’apprécie comme ma collègue que la plupart des locataires participent à la vie commune (comité de résidents, animations proposées, entretien des espaces collectifs : par exemple tonte de la pelouse, bricolage…). Ils sont autonomes et ouverts ; ils acceptent les remarques qu’on peut leur faire. »

Résidents :

M. : « Je suis très satisfait de vivre dans un lieu de vie confortable. Je me sens en sécurité ici. Je continue mes activités extérieures et rencontre souvent mes amis.»

P. : « J’ai apprécié que les résidents arrivent de manière progressive, ce qui a permis à chacun de prendre ses marques et d’accueillir peu à peu les arrivants. Je suis heureux de participer à l’entretien de la maison, je tonds la pelouse, je bricole avec l’hôte de maison. A L’occasion, j’incite les plus timides à prendre part à des activités sur place ou à l’extérieur.»

D. : « Je suis heureux ici car on est en sécurité. Je participe volontiers à la régulation de la vie commune. Mais l’arrivée de nouveaux m’inquiète car je crains que l’ambiance qui est globalement bonne, se dégrade. On a déjà vu quelques débordements chez certains mais heureusement salariés et bénévoles sont vigilants.»

Facebook