Découvrez la tribune de Bernard Devert sur la modification de la loi SRU

Bernard Devert
Edito de Bernard Devert

Trouver sa place

Publié le 13 juillet 2023

Les Villes sont attentives aux ‘places’, ces espaces d’agrément, de respiration et de convivialité facilitant les rencontres.

La place est à l’urbanisme ce qu’elle est au corps social, un lieu qui réunit et par là même crée des liens.

Toute personne a besoin de trouver sa place dans son milieu professionnel, affectif, sociétal. Le fait de ne pas parvenir à trouver un logement n’est jamais étranger au statut social.

A la question où habites-tu, d’aucuns sont parfois condamnés à ne pas répondre. Dans un CV, cette place manquante de ne pouvoir habiter un quartier valorisant, suscite bien souvent une perte de chances.

Que se passe-t-il pour ceux qui ressentent qu’ils n’ont pas de place, ne la trouvant que dans un ailleurs, le lieu du ban. Et qu’en est-il de ceux qui attendent et attendent encore un toit. Que de désespoirs pour s’entendre dire en des termes policés, on vous écrira ! Ne pas avoir de place entraîne un repli sur soi, lézardant bien souvent l’avenir.

La place d’Habitat et Humanisme se joue ici : réduire les délais pour qu’un foyer trouve sa place, bâtir des lieux adaptés à la situation de nos aînés, sans les mettre pour autant en retrait, offrir à des jeunes un habitat qui ne les enferme pas dans leur statut, mais leur permette d’exprimer par leur dynamisme, une solidarité créatrice d’une société plus fraternelle.

Ne nous payons pas de mots, nous nous heurtons aux moyens financiers, aux cultures différentes et aux graves inégalités qui trouvent, si on n’y prend garde, une place destructrice des relations sociales.

Que de murs séparent les quartiers !

La mission d’Habitat et Humanisme est d’ouvrir la ville pour que ne s’ajoute pas à la fragilité, ce ressenti amer de n’avoir pas de place ; pensons à ces quartiers dits perdus pour la République.

Bâtir la mixité sociale, susciter le vivre-ensemble est un combat permanent pour effacer ces ailleurs qui font le lit de l’indifférence mais aussi de ces violences, tant les abîmes crient l’injustice.

Ce combat fait encore débat. Il est heureux que vous soyez nombreux à faire place dans vos agendas à ces engagements qui mettent en œuvre des liens se révélant, au fil des années, source d’une transformation des regards où le lointain devient un proche.

Qui n’a pas entendu des oppositions à la construction des logements sociaux. « Une place pour les barbares » ! Terribles, ces jugements iniques, l’autre ne bénéficiant pas de ce regard qui fait exister et qui donne place alors à une relation pacifiante et même amicale.

Oui, trouver place, faire place est une invitation à vivre un déplacement, une décrispation introduisant une réflexion sur l’entraide jusqu’à interroger l’économie. Ne parle-t-on pas de place financière. Lyon a su en susciter une avec l’économie solidaire. H&H en est pionnière ; l’heure est vraiment de la développer.

Il est juste de reconnaître ces entreprises – et elles trouvent ici pleinement leur place – qui nous offrent un mécénat ainsi que ces organismes de l’épargne salariale solidaire, ou ces institutions financières au sein desquelles l’éthique, prise en compte, traduit la recherche de cette place à donner à ceux qui ne l’ont pas ou plus.

 

Bernard Devert / Juin 2023