J'agis

Ateliers Poterie à l’Escale du 9

Img 3340

Publié le 21 juin 2022 par Escales Solidaires

Modeler l’argile, un pur moment de détente

C’est Marielle, animatrice du nouvel atelier poterie à l’Escale du 9, qui l’affirme : « Manipuler l’argile, c’est une sensation extraordinaire, une vraie thérapie ! ». Cette passion qui lui procure détente et bien-être, elle en perçoit les effets sur celles et ceux avec qui elle la partage généreusement.

Le premier atelier était consacré à la réalisation d’objets, à partir de colombins d’argile blanche pétris, étirés, empilés, aplatis à la main ou même au rouleau à pâtisserie. Beaucoup ont choisi des objets utilitaires du quotidien ou décoratifs, s’inspirant des pièces réalisées par Marielle : une gamelle et un bol pour chat, un poisson, un plat, une carafe et des tasses…

 

Img 3324
Img 3346

Aurélia, elle, a choisi, malgré la difficulté, un personnage féminin qui l’a séduite : « J’aime beaucoup les arts plastiques, créer, imaginer, les arts en général ! Je participe à de nombreuses activités ici et ailleurs car je suis investie dans plusieurs associations ».  Elle apprécie les escales qu’elle a découvertes grâce à l’escale mobile place Bahadourian, et l’accompagnement proposé par Habitat et Humanisme autour de l’expression artistique qui lui a « redonné l’envie de travailler ».

Quant à Alexandra, elle a préféré puiser dans son imagination : « J’ai une amie qui fabrique des savons, ce qui m’a donné l’idée de réaliser des porte-savon. Mais j’ai aussi créé d’autres objets utilitaires », confie-t-elle avec enthousiasme.

Une première cuisson des objets a été effectuée avant de passer à la peinture lors d’un second atelier. Autour de la table, l’heure est à la concentration, ce qui ravit Marielle : « Je suis heureuse car toutes les personnes qui participent à cette activité sont extrêmement motivées. Elles sont revenues terminer leurs créations ».

Img 3352

Les échanges ne se font pas attendre, autour du matériel et des couleurs d’abord, puis de ces objets qui naissent sous des doigts qui, manifestement, éprouvent beaucoup de plaisir à créer. Agnès, radieuse, confie : « J’ai connu les escales en mars dernier grâce à des voisins qui m’ont fait découvrir celle du 3. Comme je suis au chômage, ça me permet de ne pas rester isolée face à mon ordinateur. Je rencontre d’autres personnes, je m’occupe, j’adore les travaux manuels et le dessin, les activités bien-être aussi ! ».

Img 3354 Bis

Aziz et toutes les passagères présentes ont pris un immense plaisir à travailler l’argile, une matière agréable à modeler, transformer, et qui permet de s’évader, d’oublier ses préoccupations pendant deux bonnes heures. Une fois émaillées et cuites à nouveau, ces créations pourront être récupérées par leurs auteurs début juillet. Souvenir ou cadeau, ces pièces uniques ne ressemblent à aucune autre !

Img 3329

 

Pour celles et ceux qui souhaitent vivre cette expérience qui ne demande pas de talent particulier, Marielle propose un second cycle d’ateliers poterie en septembre. Ensuite, elle devra reprendre le chemin du travail et avoue que cette parenthèse dans l’univers bienveillant des escales où elle est aussi bénévole en cuisine, les rencontres avec « de vrais gens » vont énormément lui manquer.

Rendez-vous pour un nouveau cycle de deux ateliers poterie les 15 et 22 septembre prochains.

 

Marie Anne, bénévole reporter aux Escales Solidaires