J'agis

Les propositions du collectif ALERTE pour « une société bienveillante, fraternelle et solidaire »

Publié le 14 février 2017 par Marion Cheynet

A l’approche des échéances électorales de 2017, le collectif ALERTE (qui regroupe 38 fédérations nationales de lutte contre la pauvreté et l’exclusion dont la Fédération Habitat et Humanisme) demande un plan interministériel de lutte contre la pauvreté traduit dans une loi de programmation financière sur 5 ans. Les propositions s’articulent selon 5 axes :

  1. Une réforme en profondeur de la politique des minima sociaux pour aboutir à la mise en œuvre d’un revenu minimum garanti, sous condition de ressources, dès 18 ans, adossé à un accompagnement renforcé, avec des référents de parcours, et une politique de mobilisation générale pour un emploi décent pour tous (emploi aidés, postes d’insertion par l’activité économique).
  2. Une politique ambitieuse de formation professionnelle et d’alternance appuyée sur le compte personnel d’activité qui doit être élargi à un droit à l’éducation – formation tout au long de la vie.
  3. Des investissements sociaux massifs dans la lutte contre l’isolement, pour la petite enfance, et dans le soutien à la parentalité.
  4. Une politique du logement qui permette enfin de sortir des logiques d’hébergement, de lutter contre la précarité énergétique, de mieux utiliser le parc privé et de garantir l’accès au logement, y compris privé, pour les personnes les plus modestes.
  5. Une politique de santé accessible à toute personne, quels que soient ses revenus et à tous ceux présents sur le territoire, en application de l’accueil inconditionnel.

Pour lire l’ensemble des propositions, cliquer ici.

Facebook

Commentaires