J'agis

Une nouvelle résidence intergénérationnelle à Arcueil pour Habitat et Humanisme Ile-de-France

Arcueil Habitat Et Humanisme

Publié le 15 octobre 2021 par Léna Bauer

A Arcueil, jeudi 14 octobre 2021, Habitat et Humanisme Île-de-France pose la première pierre de « La Maison d’Aspasie », sa troisième résidence intergénérationnelle.

22 logements et des espaces communs

C’est à deux pas du centre historique d’Arcueil, proches de toutes commodités, qu’Habitat et Humanisme Île-de-France construit sa troisième résidence intergénérationnelle. Elle est composée de 22 logements (sept pour séniors, six pour jeunes et neuf pour des familles) et d’espaces collectifs (salle commune de 40m², jardin au rez-de-chaussée, terrasse au 3ème étage).

Dans cette résidence, la mixité des publics accueillis est pensée de façon à permettre un équilibre des forces et des fragilités. Elle dispose de logements pérennes destinés à des ménages autonomes avec de faibles ressources et de logements temporaires destinés à des ménages fragiles, nécessitant un accompagnement social personnalisé.

Maison Aspasie Arcueil

Un lieu de « vies »

Une équipe de bénévoles dédiée favorisera le vivre-ensemble en animant les espaces communs, en proposant des sorties culturelles, en encourageant les relations entre les habitants et en assurant leur participation aux temps forts de la vie locale.

Avec un travailleur social, ils épaulent et accompagnent les familles les plus fragiles pour les aider dans leurs démarches, l’appropriation de leur logement et leur faire découvrir la ville, leur quartier…

Les logements seniors disposent d’équipements particuliers, adaptés à l’avancement en âge (portes et fenêtres adaptées, sanitaires et WC sécurisés, volets roulants électriques etc.).

Arcueil

"Plusieurs générations vont se retrouver sous un même toit"

Nous sommes fiers d’inaugurer le lancement officiel d’un projet social. J’ai la certitude que cette future résidence intergénérationnelle reprend les objectifs initiaux : architecture de qualité, environnement urbain attrayant, espaces verts à proximité.

Plusieurs générations vont se retrouver sous un même toit pour partager des valeurs de solidarité. Porté par Habitat et Humanisme, ce projet est une réelle opportunité pour la municipalité de voir se développer un projet novateur dans son environnement territorial.

Christian METAIRIE, Maire d’Arcueil

Maison D'aspasie Arcueil

Une résidence qui concilie confort, esthétique et développement durable

Fruit d’un partenariat entre la ville d’Arcueil et Habitat et Humanisme Île-de-France, cette résidence s’inscrit pleinement dans le projet de renouvellement urbain. Le projet réhabilite (via une démolition/reconstruction) un ancien site de Pôle Emploi, jusqu’à lors désaffecté et s’implante à côté de la Maison des Gardes, une ancienne bâtisse du 17ème siècle. Conçue en accord avec l’architecte des Bâtiments de France, la nouvelle résidence a été pensée pour s’intégrer dans ce paysage urbain remarquable.

Engagée dans une démarche de transition écologique, Habitat et Humanisme Ile-de-France entend aussi porter une attention particulière à la cause environnementale. La résidence est ainsi conçue de façon à répondre à de hautes exigences environnementales. Une toiture végétalisée et des isolants composés de matériaux biosourcés ou recyclés ont été soigneusement sélectionnés.

"Que le bâtiment devienne un écrin de fraternité"

Comme nous, la ville d’Arcueil refuse une société de solitude, comme nous, la ville d’Arcueil est convaincu de la nécessité d’un accompagnement social. Dans chaque m2 collectifs, il peut se passer des choses.

J’aimerais formuler deux vœux : que le partenariat avec la ville d’Arcueil s’amplifie, et que le bâtiment devienne un écrin de fraternité où de belles histoires pourront s’écrire.

François BONEU, Président d’Habitat et Humanisme d’Ile-de-France

Maison Aspasie Arcueil Francois Boneu

Le savoir-faire d’Habitat et Humanisme en matière d’habitat intergénérationnel

Depuis 2007, Habitat et Humanisme expérimente des solutions de logements intergénérationnels, en résidence ou en colocation. En Île-de-France, l’association propose 2 résidences  et 14 colocations intergénérationnelles. Pour les publics accueillis, l’ambition est de briser les situations de rupture et d’isolement, de créer des conditions de vie structurantes et, dans le cas des colocations, de diminuer le taux d’effort de chaque locataire, de permettre un « mieux-vieillir ensemble » pour permettre à chacun de rester le plus longtemps possible dans son logement.

Tous les habitants sont à la fois contributeurs et bénéficiaires d’une dynamique particulièrement propice à l’insertion de chacun : sentiment d’utilité́, échanges d’expériences et solidarités de voisinage…

"Les enjeux liés à la rénovation urbaine sont complexes"

Je sais à quel point les enjeux liés à la rénovation urbaine sont complexes pour les délégations départementales : il faut libérer du foncier pour impulser un rééquilibrage social. Le savoir-faire d’Habitat et Humanisme est essentiel pour cela.

Ces espaces de liens à venir sont les bienvenus après la période que l’on vient de vivre. Il a paru évident pour la région de soutenir ce projet.

Laurent JEANNE, conseiller régional d’Ile-de-France

Maison D'aspasie Arcueil 2021

"La Maison va fédérer la société"

Ce qui m’inspire particulièrement, c’est la façon dont la Maison va fédérer la société de façon plus général. Nous vivons dans un monde où les plus faibles ont tendance à se replier (à cause de l’âge, de moyens financiers insuffisants…). Une forme de honte s’installe.

Ce projet de qualité financé par les contribuables permettra de recréer du lien grâce à des petites unités à taille humaine : une quarantaine de personnes vivront ici dans un microcosme de solidarité.

Martine LAQUIÈZE, sous-préfète

Maison D'aspasie Arcueil Octobre 2021

Cette opération a reçu le soutien de

Ce projet a mobilisé tellement d’énergie, de talent et d’enthousiasme. C’est avec humilité et plaisir qu’Altarea est ici. Habitat et Humanisme fait un travail admirable pour accompagner les plus fragiles. Vincent EGO, Directeur Général Cogedim

Banniere Financeurs Partenaires