La Charte d’Habitat et Humanisme

Fond bleu

Un Mouvement de résistance

Habitat et Humanisme est né en 1985 d’un constat :

  • Trop d’hommes et de femmes n’arrivent pas à trouver un toit.
  • Trop de personnes vivent encore dans des logements insalubres, surpeuplés, précaires.
  • Trop de quartiers concentrent l’exclusion et engendrent inégalités et violences.

Reconnaissant l’Evangile comme une de ses sources d’inspiration essentielle, Bernard DEVERT, professionnel du logement devenu prêtre, a suscité un Mouvement de résistance veillant moins à dénoncer ces situations inacceptables qu’à se battre pour mettre en oeuvre des propositions crédibles.

Ce Mouvement prit le nom d’Habitat et Humanisme. Il se référait à des valeurs partagées par des femmes et des hommes venus de tous les horizons rejoindre le projet d’Habitat et Humanisme. Apolitique et non confessionnel, le Mouvement a voulu placer en tête de ces valeurs l’égale dignité de la Personne.

Habitat et Humanisme est avant tout « en » mouvement, tirant son originalité de sa réactivité et de son ouverture à toutes les personnes en situation de fragilité sociale. Le Mouvement s’est ainsi engagé dès sa création, dans l’insertion par le logement et l’accompagnement des personnes en difficulté. Puis, depuis les années 2000, sensible à la question du vieillissement, il met en œuvre diverses modalités d’accueil et de soin des personnes âgées à faibles ressources. Depuis 2015, il contribue à l’accueil des demandeurs d’asile et réfugiés statutaires.

Le fondement d'une action

la primauté de la personne humaine

Les êtres humains sont des êtres de relation, libres et égaux en dignité et en droits. Ils doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de respect et de fraternité.

Les liens avec autrui donnent sens et avenir à l’Homme et lui permettent de manifester sa dignité, constitutive de sa personne.

Dans cet esprit, cinq principes guident les actions du Mouvement que ses membres bénévoles, salariés et personnes accueillies sont invités à promouvoir :

  • Le prendre soin de la personne, attention à l’autre dans le respect de son égale dignité,
  • L’hospitalité qui ne laisse personne à sa solitude,
  • Le vivre-ensemble fondé sur les liens sociaux qui naissent dans le « faire ensemble »,
  • Le droit pour toute personne d’être acteur de ses choix et de sa vie,
  • La citoyenneté, permettant à la personne d’être reconnue comme membre de la société, avec ses droits et ses devoirs.

La mission du Mouvement

Grâce à l’engagement de ses bénévoles, salariés et sympathisants, et en rendant possible l’implication des personnes accueillies et logées, le Mouvement se donne une double mission :

1. Permettre aux personnes en situation de précarité en raison de leur situation sociale ou de leur histoire :

  • D’accéder à un habitat de qualité, adapté à leur situation, à leurs ressources et situé dans un environnement socialement équilibré ;
  • De bénéficier d’un accompagnement bienveillant, personnalisé ou collectif, favorisant la confiance en soi, l’envie de tisser des liens sociaux et d’apprivoiser un nouvel environnement.

2. Permettre aux personnes rejoignant le Mouvement :

  • D’agir dans un cadre d’action dans lequel la rencontre des personnes accueillies est source de transformation et d’enrichissement réciproques ;
  • De bénéficier d’espaces de formation et de réflexion en relation avec les activités du Mouvement ;
  • D’être partie prenante du rôle d’interpellation qu’Habitat et Humanisme joue vis à vis de l’opinion publique et des pouvoirs publics.

Les objectifs du Mouvement

1. Créer les conditions d’existence d’un habitat pour tous, en produisant ou mobilisant des logements adaptés aux divers publics en précarité. Habitat et Humanisme développe ainsi des solutions d’habitat innovantes et contribue à l’éco-ville de demain, sobre et ouverte à tous.

2. Fournir un toit est une première étape. Au-delà, Habitat et Humanisme se veut bâtisseur de liens, en :

  • Favorisant une ville accueillante ;
  • Suscitant une mixité sociale, générationnelle et culturelle pour que des personnes d’âge, de situation, d’origine différents cohabitent en harmonie ;
  • Proposant aux personnes accueillies un accompagnement adapté permettant de rendre chacun acteur de sa vie ;
  • Nouant des partenariats dans les domaines de la culture, des loisirs, de la formation, de l’emploi, des lieux de soin, etc.

3. Réconcilier l’économique et le social, en favorisant le développement d’une économie à visée long terme, créatrice d’échanges et de partage avec les plus fragiles. Avec l’appui de sa Fondation et de ses sociétés Foncières, le modèle économique du Mouvement repose à la fois sur la finance solidaire, les subventions publiques, et la générosité d’une communauté de donateurs, d’entreprises mécènes, d’épargnants et de propriétaires solidaires.

4. Construire un Mouvement fédéral autour d’un réseau d’entités ou d’associations adhérant à la Fédération Habitat et Humanisme qui assure la représentation et la promotion du Mouvement. Garante de la présente Charte, la Fédération contribue à la professionnalisation et au développement des associations affiliées en les accompagnant dans la mise en œuvre des politiques publiques, en les soutenant dans l’innovation, en renforçant la cohésion et les synergies entre les entités, et en leur apportant les expertises juridiques, techniques et logistiques.