J'agis

La maison Saint-Jean

Image1
  • Adresse
    113 rue Lescouvé
    80000 AMIENS
  • Nature
    Maison Intergénérationnelle
  • Typologie

    8 logements et des espaces collectifs

  • Gestion du site
    1 accompagnateur sociale et une équipe de bénévoles
  • Association porteuse
    Habitat et Humanisme Somme

A Amiens, dans un quartier verdoyant près de l’hippodrome pour répondre aux problématiques croisées de l’isolement et de la précarité, Habitat et Humanisme Somme réalise une résidence intergénérationnelle de 8 logements pour des personnes à faibles ressources.

L'intergénérationnel

Le projet social

La résidence à vocation intergénérationnelle accueillera des personnes seules, âgées, handicapées, des étudiants ainsi que des couples et des familles, à faibles ressources.
Cette mixité d’âge et de situations est de nature à créer un contexte stimulant permettant de rompre l’isolement, de favoriser les rencontres et de mettre en valeur les compétences de chacun.
Un travailleur social de l’association sera chargé de l’accompagnement social des familles.
Une équipe de bénévoles complétera cette présence en proposant un accompagnement de proximité et veillera à favoriser l’implication des habitants dans la résidence et le quartier.

Le projet immobilier

Sur une superficie de 281,37 m2 sur 3 niveaux, la résidence comprendra 8 logements familiaux en PLAI (Prêt Locatif Aidé d’Intégration) :
– 5 T1 (dont 1 accessible aux personnes à mobilité réduite)
– 2 T2, 1 T3
– 8 places de stationnement
Espaces communs
– Une salle commune de 16 m2 au rez-de-chaussée sera utilisée pour l’animation du projet de mixité et de lien social porté par Habitat et Humanisme.

Résidence intergénérationnelle
juj_hh-027-e1479127849373.jpg

Une insertion dans le quartier

Le quartier dispose, aux alentours, de divers services et infrastructures de transport, de commerce, d’édu-cation, de culture, de santé, propice à l’insertion de chacun.
Le projet vise à instaurer les conditions d’un « vivre ensemble » de qualité entre les 8 familles résidentes et, plus largement, de créer des passerelles entre les habitants du bâtiment et le quartier.

Ce projet est soutenu par