J'agis

Mise à l’abri de personnes à la rue pour les protéger du coronavirus, une obligation sanitaire et morale

SDF

Publié le 26 mars 2020 par Eve-Marie Bodin

Pour rester chez soi, il faut d’abord un toit !

A Lyon dès le début du confinement, le 24 mars, Habitat et Humanisme a permis à une soixantaine de sans-abris d’être accueillis dans un hôtel rue Hénon dans le 4ème arrondissement. A Paris, plus de 300 personnes, sélectionnées par les services sociaux, sont désormais installées dans trois hôtels à Paris, Porte d’Ivry, Porte de Bagnolet et Porte de Montreuil.

En cette période si particulière, Bernard Devert, président fondateur d’Habitat et Humanisme, estime que ces derniers sont confrontés à « un tsunami sanitaire ».

Ces heures sont encore plus difficiles pour ceux qui ne trouvent pas de barrière de protection face au Covid-19. Avec vous, nous nous sommes mobilisés aux fins d’offrir un confinement à des personnes confrontées à la rue, en marquant une attention toute particulière aux mamans isolées avec enfants. L’une d’elles s’est présentée avec son bébé, né 16 jours plus tôt ! Nous avons besoin de votre confiance et votre détermination pour faire bouger quelques lignes préparant ce « jour d’après ».

Le site de Lyon et celui de la Porte de Bagnolet sont portés directement par le fonds de dotation Acteurs d’humanité du Mouvement Habitat et Humanisme. L’Etat apportera un soutien financier à cette action mais elle est aujourd’hui rendue possible grâce à des dons individuels et grâce aux mécénats d’entreprises comme la Fondation Olympique Lyonnais, AG2R la Mondiale, la Fondation Espoir Sanofi, BNP Paribas, la Fondation Vinci pour la Cité, la Mutuelle de Poitiers et le Rotary Club.

Les personnes sélectionnées par les services sociaux, sont logées dans des chambres doubles et triples, afin de pouvoir y être confinées. Elles bénéficient également de repas, d’un nécessaire d’hygiène. La présence de plusieurs travailleurs sociaux est assurée toute la journée, épaulés par quelques bénévoles pour le service des repas.

Comment aider ? En participant à leur prise en charge pour 1, 2 ou 3 nuits, ou plus, selon les possibilités de chacun, voire simplement une participation de quelques euros. Vous nous permettez d’offrir un toit à des personnes, d’assurer un suivi social, et ainsi de les rendre moins vulnérables face à la pandémie Covid-19*.

Pour faire un don, cliquez ici.

(* en complément des aides de l’Etat)

Facebook