J'agis

Remise des clés du château Gardères à Talence pour un mélange des générations

Emmanuel Sallabery Maire De Talence, Bruno Martin, Isabelle Madrid Et Bernard Devert

Publié le 3 décembre 2020 par Habitat et Humanisme

Un mélange des générations au Château Gardères

Lundi dernier, Emmanuel Sallaberry, maire de Talence, a remis les clés du Château de Gardères à Bernard Devert, président fondateur d’Habitat et Humanisme.

Cette belle bâtisse du XVIIIème siècle, sur 3 niveaux, se transformera en maison intergénérationnelle où des étudiants à faibles revenus, personnes âgées ou handicapés dans des situations précaires se croiseront, se rencontreront et cohabiteront, dès 2022.

Ces clés précieusement confiées par la ville de Talence, c’est dans le cadre d’un bail à réhabilitation d’une durée de 60 ans, que dès avril 2021, Habitat et Humanisme concentrera ses efforts à la rénovation et à la création de ce lieu de vie. Un nouveau lieu favorisant le vivre ensemble et le prendre soin, où l’entraide et les échanges seront de mise. L’équipe Habitat et Humanisme Gironde gérera et portera ce lieu aux travers de ces principes.

 

Emmanuel Sallabery Maire De Talence, Bruno Martin, Isabelle Madrid Et Bernard Devert

Un projet social aux multiples objectifs

  • Le bien vieillir : permettre à des personnes âgées de pouvoir rester chez elles, tout en étant accompagnées et entourées
  • Le lien social : accompagner les plus fragiles pour les aider à se resocialiser
  • Un soutien et une écoute : une équipe de bénévoles et salariés tiendront des permanences et organiseront des activités collectives afin de favoriser le « vivre ensemble »
  • La convivialité : briser la spirale de l’isolement grâce à des ateliers collectifs et participatifs destinés à tous

Un projet social aux multiples objectifs

Avec 568,5 m² de surface habitable et plus de 75,8 m² de locaux communs, ce projet de réhabilitation s’articulera autour d’une résidence de 15 logements (8 T1 et 7 T2) dont 12 logements pérennes dédiés à des personnes âgées ou en situation de handicap et 3 logements temporaires destinés à des étudiants en formation sanitaire et sociale. Des espaces collectifs permettront de favoriser la reprise des liens sociaux et la convivialité : cuisine et salle commune, buanderie et jardin.