J'agis

Entretien avec Emeric Froidefond, chargé des partenariats entreprises à l’Agence du Don en Nature

Ipa Mobile

Publié le 24 février 2019 par Eve-Marie Bodin

Emeric Froidefond Nb

Moins de gaspillage, plus de partage

Entretien avec Emeric Froidefond, chargé des partenariats entreprises à l’Agence du Don en Nature.

 

Face au double constat fait il y a plus de 10 ans – 630 millions d’euros de produits neufs détruits chaque année en France alors que près de 9 millions de personnes vivent sous le seuil de la pauvreté – des entreprises se sont réunies à l’initiative de l’Oréal, Leroy Merlin, Seb … pour imaginer une passerelle entre le monde lucratif et le monde associatif.

C’est une solution numérique qui sera apportée pour répondre à la problématique de stockage des entreprises et à celle du besoin des associations : une plateforme logistique et numérique.

La chaine du don sécurisé était née.

Chaque année, près de 150 entreprises donnent ainsi des produits neufs qui seront redistribués à plus de 500 associations de lutte contre la précarité moyennant une contribution aux frais logistiques de l’Agence du Don en Nature, pouvant représenter jusqu’à 5% de la valeur du bien.

Les dons versés par les entreprises font l’objet d’un crédit d’impôt de 60% dans la limite de 5 pour mille de leur chiffre d’affaires annuel.

Ils sont motivés par une difficulté à gérer des stocks de produits proches de leur date de péremption, en surproduction, qui présentent des petits défauts esthétiques, à la fin d’une période de promotion, ou dont la vente va s’arrêter pour renouveler la gamme.

La logistique proposée par l’Agence du Don en Nature permet de lever la réticence potentielle des entreprises à donner, par la traçabilité de leurs dons et la visibilité de leur impact auprès des personnes en difficulté.

Elle leur permet d’agir contre l’exclusion, de faire des économies et de réduire leurs déchets.

Les associations bénéficiaires doivent remplir un certain nombre de critères en termes d’organisation, d’impact, de structure pour être sélectionnées par un comité d’engagement – Agence du Don en Nature et FAS (Fédération des Acteurs de la Solidarité) qui se réunit une fois toutes les 6 semaines.

Les associations sélectionnées partagent un objectif commun de lutte contre la précarité : ce sont pour un tiers des épiceries sociales gérées avec les CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) à destination des étudiants, des personnes à faibles ressources, des seniors à petite retraite après un calcul du reste à vivre… et pour deux tiers des centres d’accueil et d’hébergement – Association Aurore, CADA (groupe SOS), Secours Populaire, Apprentis d’Auteuil, Armée du Salut et bien sûr Habitat et Humanisme-…

Pour répondre à une large demande associative, l’offre de produits est très variée : hygiène, entretien maison, puériculture, vêtements, fournitures scolaires, équipement de la maison : électroménager, jouets … A titre d’exemple, plusieurs associations du mouvement Habitat et Humanisme ont signé une convention avec l’Agence du Don en Nature, pour pouvoir avoir accès à des produits d’équipement de la maison (casseroles, poêles, ustensiles…), d’hygiène (dentifrices, shampoings…), d’entretien, de puériculture   sur le catalogue de l’Agence du Don en Nature.

Et demain ? Dès 2021, l’activité de l’Agence du Don en Nature sera soutenue par la législation car il sera désormais interdit de détruire des produits non alimentaires neufs. Cette mesure, qui fera suite à la loi contre le gaspillage alimentaire du 11 février 2018, figure dans le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire mené par la Secrétaire d’état Brune Poirson. Elle positionne la France comme l’un des pionniers en la matière …

 

 

Témoignage : Claire Saura,
Chargée des financements privés chez Habitat et Humanisme Rhône.

Nous accompagnons plus de 4 200 personnes dans le Rhône.

Nous commandons des produits exclusivement pour nos lieux de vie : des produits d’hygiène, de puériculture pour les mamans isolées avec enfants en bas âge, des couettes/oreillers et des ustensiles de cuisine pour équiper les résidences. Les produits donnés par l’Agence du Don en Nature permettent aux personnes précaires que nous logeons d’avoir un minimum de produits pour leur hygiène et celles de leurs enfants sans avoir à les financer.

Nous avons aussi ouvert en 2018 deux Escales Solidaires à Lyon : des tiers-lieux participatifs et tables d’hôtes à 2 euros le repas pour les personnes isolées. Nous avons commandé beaucoup de

 Dsc1430

 produits entre l’an passé et cette année pour équiper ces tables d’hôtes : des ustensiles de cuisine, de la vaisselle…

Dernièrement, l’Agence du Don en Nature nous a aussi permis d’équiper en partie le Village Mobile situé au cœur du 7ème arrondissement de Lyon. Nous avons commandé des rideaux, des casseroles, des produits d’hygiène… Tous ces dons de produits permettent de faciliter l’installation et l’emménagement des résidents qui sont en situation de grande précarité.

Un grand merci à l’Agence du Don en Nature pour son soutien qui nous permet de proposer des produits neufs et de qualité à nos résidents !

 

 


 

Cet interview est issu de notre revue semestrielle, Investir pour Agir, la lettre des investisseurs philanthropes et entreprises.

Retrouvez tous les entretiens de ce numéro :

• Raison d’être et société à missions – Entretien avec Géraldine Fort, déléguée générale de l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (Orse).

• Acteurs de la ville durable et inclusive – Entretien avec Nathalie Bardin, Directrice Marketing stratégique, Innovation et RSE, chez Altarea Cogedim

• Enrichir notre raison d’être en mobilisant nos collaborateurs – Entretien avec Gilles Vermot Desroches – Directeur du développement durable – Schneider Electric

• A la Banque de France, des valeurs axées sur l’intérêt général, des missions inscrites dans la loi et un engagement RSE réaffirmé – Entretien avec Florence Scrève-Szeles directrice générale adjointe en charge de la RSE auprès du gouverneur de la Banque de France, et Marie-Laure Hie, responsable de la Mission RSE.

• Point Passerelle du Crédit Agricole : écouter, comprendre, aider – Entretien avec Véronique Lebreton, responsable RSE et Inclusion bancaire à la FNCA, Fédération Nationale du Crédit Agricole, organe de concertation et d’orientation collective des Caisses Régionales.

 

Facebook